Le règlement des compétitions techniques, contrairement aux compétitions kumite, ne comporte aucune classification de poids. Seules les catégories d'âge entrent en jeu. Le règlement d'arbitrage complet pour la présente saison peut être téléchargé dans la section .... téléchargements !

L'aire de compétition.

image tatami kataL’aire de compétition doit être un carré de 8 mètres de côté (mesures prises à l’extérieur). Un mètre supplémentaire est prévu sur tous les côtés, comme surface de sécurité. Cette surface 10 x 10 est composée de tatamis. Cette aire de sécurité de deux mètres doit être clairement délimitée. A la diiférence des tatamis de kumite, il n'y a aucune position délimitée ni pour les compétiteurs, ni pour l'Arbitre.

Pour tout ce qui concerne les tenues (Arbitres et compétiteurs), les préconisations sont les mêmes que pour les compétitions kumite. Voir le règlement kumite.

 

L'équipe arbitrale.

Pour chaque tour, l’Equipe de trois Juges (jugement aux drapeaux) ou cinq Juges (jugement aux pupitres électroniques) est désignée par le Chef de Tapis. Des marqueurs et des Annonceurs sont également désignés.
Avec 3 juges : Le Juge central Kata sera assis à la limite de l’aire de compétition, face aux compétiteurs. Les deux autres Juges resteront assis à droite et à gauche et à deux mètres de la ligne centrale de l’aire, face au côté de l’entrée des compétiteurs. Les trois disposeront d’un drapeau bleu et d’un drapeau rouge.
Avec 5 juges : Le Juge central Kata sera assis à la limite de l’aire de compétition, face aux compétiteurs. Les quatre autres Juges resteront assis à chaque angle du tapis. Les cinq juges disposeront d’une commande électronique.

Les critères de jugement.

Le Kata doit être exécuté avec compétence, et doit montrer une bonne connaissance des principes traditionnels qu’il comprend. Pour noter la performance d’un compétiteur ou d’une équipe, les Juges tiendront compte de :
- La démonstration réaliste de la signification du kata.
- La compréhension des techniques utilisées (Bunkai).
- Du bon temps, rythme, vitesse, équilibre et focalisation de la puissance (Kime).
- L’utilisation convenable et correcte de la respiration.
- La focalisation convenable de l’attention (Chakugan) et concentration.
- Des positions correctes (Dachi) avec une tension convenable dans les jambes et les pieds à plat sur le sol.
- La tenue convenable de l’abdomen (Hara).
- La forme correcte (Kihon) du style présenté.
Le kata n’est pas une danse ni une représentation théâtrale. Il doit garder les valeurs et les principes traditionnels. Il doit être réaliste en ce qui concerne le combat et montrer concentration, puissance et impact potentiel dans les techniques. Il doit montrer résistance, puissance ainsi que vitesse, rythme et équilibre.
Dans le kata par équipe, la synchronisation sans aide extérieure est évidemment un critère essentiel. Pour l’évaluation de l’exécution, il faut tenir compte de tous les critères.

démo kata

Sont notamment considérées comme des aides extérieures dont les Juges tiennent compte pour prendre leurs décisions :
- Les appels pour commencer et arrêter l’exécution.
- Les coups de pieds donnés au sol.
- Les coups donnés sur la poitrine, les bras ou le karaté-gi.
- Les respirations inappropriées.

 

Le compétiteur est disqualifié :
- S’il interrompt sa démonstration.
- S’il chute.
- S’il effectue un kata différent de celui qu’il a annoncé.
- S’il oublie une technique ou fait un déplacement supplémentaire.
- S’il commet une faute grave ou une erreur.
- S’il modifie l’orientation de son mouvement (l’enbusen du kata) pour éviter un juge.

Le déroulement de la compétition.

Au début de chaque tour, à l’appelle de leur nom, les deux compétiteurs ou équipes l’un portant une ceinture rouge (Aka), et l’autre une ceinture bleue (Ao) s’alignent dans le périmètre de l’aire de compétition, face au Juge central. Après avoir salué l’Equipe Arbitrale, Ao se retire de l’aire de compétition et attend son tour.
Aka s’avance dans l’aire de compétition. Après un nouveau salut à l’Equipe Arbitrale, et l’annonce du kata qui sera exécuté, Aka commence. A la fin de son kata, Aka abandonne l’aire et attend la prestation de Ao. Quand le kata de Ao est terminé, les deux compétiteurs ou équipes retournent sur l’aire de compétition et attendent la décision de l’Equipe Arbitrale.

Quand les deux kata seront terminés, les compétiteurs restent côte à côte, dans l’aire de compétition. Le Juge central demande la décision (Hantei) en sifflant à deux reprises. Les trois drapeaux sont levés en même temps. Concernant l’utilisation des pupitres électroniques, le juge central déclenche les décisions des cinq juges après que l’Arbitrator ait donné un coup de sifflet.
La décision est en faveur d’Aka ou de Ao, l’égalité ne peut exister. Le compétiteur ou l’équipe qui obtient la majorité est déclaré vainqueur. A la suite de la décision, les compétiteurs se saluent, puis saluent l’Equipe Arbitrale et quittent l’aire de combat.

Liste des katas.

Le karaté moderne comprend quatre grands styles officiels, créés au cousrs du XX ème siècle. Ils varient tous les uns des autres, dans bien des domaines : frappes, positions de combat, utilisation d'armes, applications martiales. Les quatres styles sont : Shotokan, Goju-Ryu, Wado-Ryu, et le Shito-Ryu.

Notre club propose d'étudier le karaté de style Shotokan. La liste des katas ne comporte donc que des katas de ce style. D'autre part, pour les compétitions techniques, à chaque catégorie d'âge correspond une série de katas qu'on peut présenter. Pour avoir tous les détails sur les catégories d'âge, retrouvez toutes les informations officielles dans notre rubrique téléchargements.

Les poussins : Taikyoku Shodan, Taikyoku Nidan, Taikyoku Sandan, Heian Shodan, Heian Nidan, Heian Sandan..
Les pupilles : Taikyoku Shodan, Taikyoku Nidan, Taikyoku Sandan, Heian Shodan, Heian Nidan, Heian Sandan, Heian Yodan, Heian Godan.
Les benjamins : Heian Shodan, Heian Nidan, Heian Sandan, Heian Yodan, Heian Godan, Tekki Shodan, Bassai Dai, Kankudai.
Les minimes : Heian Shodan, Heian Nidan, Heian Sandan, Heian Yodan, Heian Godan, Tekki ou Naifanshi Shodan, Bassai Dai, Kanku Dai, Jion, Shin Sei, Saifa, Seiyunshin, Shisoshin, Sanseru, Seipa, Empi ou Wanshu.
Les cadets, juniors et séniors : Bassai Dai, Tekki Sandan, Sochin, Meikyo, Bassai Sho, Hangetsu, Nijushiosho, Wankan, Kanku Dai, Jitte, Gojushio-dai, Jiin, Kanku-Sho, Empi, Gojushio-Sho, Tekki-Shodan, Gankaku, Chinte, Tekki-Nidan, Jion, et enfin Unsu.

Back to Top