Une leçon de fidélité

L'Association mulhousienne, présidée par Lucien Richert est l'une des plus vieille dames de la cité du Bollwerk. Née en 1893, l'Espérance fête jusqu'à la fin de l'année son 110e anniversaire.

La gymnastique, discipline militaire inspirée par Ling et Amoros était bien sûr à la base de la création du club. Beaucoup plus tard, en 1980, le volley eut son heure de gloire avec l'épopée des frères Hattenberger en championnat de France. En 1986, les instances du club firent appel à Robert Chappel, instructeur fédéral, ceinture noire 1er dan, âgé de 27 ans, pour lancer la section karaté.

Le premier président fut Richard Exposito, qui dirigea le club durant treize ans. Après un intérim de deux saisons avec Marino N'Guyen, voilà l'actuel président Dominique Fanger aux rênes :

Il y avait une dizaine de jeunes à l'époque. Nous sommes aujourd'hui le troisième club haut-rhinois, avec 127 membres, dont 54 jeunes de huit à treize ans, derrière Rixheim et Horbourg-Wihr. Preuve que la persévérance et le bon travail sont payants.

 
Depuis le début de sa carrière à l'Espérance 93, Robert Chappel a formé dix-sept ceintures noires dont trois 3e dan et deux diplômés d'Etat dont Richard Exposito et Frédéric Dupont qui oeuvrent toujours au sein du club. Sans oublier Thierry Benderitter qui vient d'obtenir sa ceinture à 17 ans.

Quand je vois le développement de toutes ces techniques de self-défense qui ne sont rien d'autre que des corps à corps et des combats de rue, je m'inquiète au vu de la violence dans notre société. Le karaté, qui est le plus vieil art martial était également pratiqué pour tuer, qui plus est d'un seul coup. Mais il a été codifié, adapté pour devenir un sport de compétition. J'espère qu'on va bientôt le retrouver parmi les disciplines olympiques... 

Pour l'heure, la section karaté rayonne autant sur le plan de la masse que de l'élite. Avec son équipe sénior, fer de lance des championnats d'Alsace techniques qui se dérouleront en février, à Wintzenheim. Le président Fanger compte bien retrouver les Grégory Trens (2ème dan), Tommy Lipp (1er dan) et Vincent Tscheiller (2ème dan) à l'Institut national du judo (INJ) pour la finale des championnats de France séniors, les 14 et 15 mars prochain.

Pour maintenir l'engouement des jeunes et des moins jeunes, le staff de la section mulhousienne espère trouver dans la promesse de l'adjoint au sport de la ville de Mulhouse les raisons de persévérer. Il est en effet question d'un nouveau lieu plus adapté que cette ancestrale salle des sports de la cour de Lorraine, dans laquelle le plâtre fuit et les lattes du parquet se révoltent.
Lucien Richert se souvient qu'il a débuté la gymnastique, dans cette même salle, il y a plus de quarante ans !

Il est vraiment dommage par ailleurs que nous ne puissions jamais organiser une compétition importante à Mulhouse. Nos compétiteurs sont contraints de se déplacer dans le Bas-Rhin. Mais bon ! L'adjoint au maire nous a promis de s'occuper en priorité de notre situation...

APPELEZ NOUS
+33 (0)6 18 37 33 69
+33 (0)6 29 22 79 69
CENTRE SPORTIF REGIONAL
5 RUE DES FRERES LUMIÈRE
68100 - MULHOUSE
COUR DE LORRAINE
21 RUE DES FRANCISCAINS
68100 - MULHOUSE

Dernières actualités

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter.
Recevez par mail nos dernières actualités.